Les eaux claires

Spectacle terminé
12 au 16 octobre 2021

Supplémentaires les 16 et 17 octobre

« Ce sont ces minutes banales du quotidien qui restent imprégnées dans ma mémoire, bien plus que les grands jours, au final. Les petites choses prises pour acquises, qu’on ne remarque pas vraiment jusqu’à temps qu’on nous les enlève. »
 
– Chloé

 
 
À la fin de l’hiver 2016, j’ai perdu mon père qui combattait un cancer depuis plusieurs années. Son décès arrivait dix ans après celui de ma mère, emportée par le cancer elle aussi, et de manière fulgurante. J’ai hérité de la maison familiale, celle où j’avais vécu dès ma naissance jusqu’à mon départ en appartement, celle dans laquelle étaient accumulés les vies entières de mes parents et tous mes souvenirs d’enfance.

 

Quand je m’y suis installée, j’ai fait le ménage de la cave, ouvert un mur et redécoré pour me réapproprier l’espace. Malgré ces transformations, j’étais happée par ce qui ne changeait pas : la lumière du soleil qui entrait par les fenêtres, dessinait les mêmes fresques sur les murs et se modulait de la même manière au fil des saisons; le claquement toujours aussi fort et soudain des calorifères à l’eau chaude; l’odeur de la cuisine qui se concentrait toujours en haut de l’escalier; le son des cigales et des criquets l’été; les cloches de l’église du quartier et le bruit des voitures sur le pont, tout près. À me retrouver dans ce lieu que j’avais si longtemps habité, des fragments de souvenirs se sont mis à remonter en moi, des parcelles d’enfance, des bribes de quotidien isolées de leur avant et de leur après. En parallèle à ces souvenirs sont aussi remontés ceux de la maladie et du deuil, surtout celui de ma mère, sans doute parce que, moins récent, il était déjà de l’ordre du souvenir. Je me suis mise à transcrire ces morceaux de vie sous forme de courts textes, certains mis en musique, comme autant de clichés photographiques qui, côte à côte, racontaient mon histoire.

 

C’est ainsi qu’est né le projet Les eaux claires. J’ai découvert le travail de la photographe et vidéaste Sarah Seené, dont il se dégageait une telle maîtrise, une âme et une sensibilité si fortes, que j’ai su instantanément que je voulais qu’elle m’accompagne dans ce projet. Avec mon grand ami et complice de toujours, le metteur en scène Benoit Landry, nous avons créé cette œuvre hybride qui mélange récit, musique, photographie et film d’art, et dont est issu mon troisième album.

 

J’ai écrit Les eaux claires à partir d’un endroit retrouvé en moi, comme si en baignant dans les sons, les odeurs et les lumières du passé, j’avais repris contact avec l’enfant que j’avais été. Celle qui raconte, c’est un peu elle. Pendant ce temps, à force d’écrire sur eux, j’ai aussi retrouvé mes parents. Les eaux claires est un hommage, une manière, peut-être, de les faire vivre encore.

Chloé Lacasse
Autrice, compositrice, interprète

 

Chloé Lacasse est une autrice-compositrice et interprète francophone proposant une pop alternative contemporaine aux arrangements riches qui puise dans différents styles, comme la chanson, le folk, le classique et le rock ambiant. Parmi les étapes importantes de son parcours figurent sa première Place des arts aux Francouvertes en 2011, ses deux premiers albums : éponyme (2011) et Lunes (2014), le prix Dédé Fortin (SPACQ, 2015) et le spectacle salué par la critique « Les Vies possibles », créé avec des concepteurs issus du monde du théâtre. Depuis 2016, Chloé est aussi membre du projet musical de pop électro anglophone CHANCES, et participe depuis 2017 au collectif Nikamu Mamuitun (Félix album de l’année, catégorie Autres langues, 2020). Après une formation de comédienne, chanteuse et pianiste classique, Chloé Lacasse travaille aussi comme interprète, musicienne accompagnatrice, compositrice et conceptrice musicale pour le théâtre, la danse et la musique à l’image, en plus de cumuler depuis quelques années, de plus en plus d’expériences comme réalisatrice et directrice musicale dans ses projets créatifs, mais aussi pour d’autres artistes et organisations, comme ce fut le cas à l’occasion des quelques soirées-bénéfice du Théâtre ESPACE GO. Son troisième album solo Les eaux claires paraîtra à l’automne 2021.

chloelacasse.com

 

                                                                                                                                                                     

BANDE-ANNONCE

Quelques photos