Chantier d’écriture (An 1)

Tout au long de la saison
2014-2015

Tout au long de la saison, l’artiste en résidence Evelyne de la Chenelière a écrit sur le mur principal du Café-bar d’ESPACE GO.
 

LE RECOMMENCEMENT

 
Pour que le fond soit indissociable de la forme, il fallait que la structure graphique « ordonne » le propos. Il faudrait que je ne puisse pas écrire ailleurs que sur ce mur ce que je m’apprête à écrire.
 
J’ai cherché des structures graphiques qui me semblaient visuellement fortes. Et puis j’ai pensé aux livres de grammaire. La grammaire qui fait le chemin en partant du son, puis des lettres, puis des idiomes, des mots, et enfin des phrases. Je vais donc aborder le mur par l’idée du recommencement. Le recommencement comme le début véritable, où rêvé. Refaire le chemin de la conversion de la pensée à l’écriture. Le renouvellement du propos en passant par la redécouverte de ma langue maternelle comme une langue étrangère.
 
Et j’écrirai à partir de l’apprentissage de la grammaire. Je trouve les manuels de grammaire très inspirants. Cette structure va me permettre, je le crois, de déployer longtemps ma pensée et mon geste, et de rendre indispensable la surface d’écriture à mon propos.
 
 
 

UN ESPACE INFINI D’INTERPRÉTATION

 
J’espère ainsi créer un lieu à la croisée de l’intime et du collectif. Tous ceux et celles qui ont envie d’entrer dans le théâtre pour voir naître l’écriture seront libres de le faire. Aucune réservation, aucun achat de billet ne seront requis, et chacun sera libre de rester 5 minutes ou trois heures, selon son désir, son intérêt et son ennui.
 
Peut-on pour autant parler d’une représentation? D’une installation? D’une performance? Je ne sais pas le dire. Aucun terme ne me semble tout à fait juste. Il y a certainement, dans ma démarche, une mise en doute du spectaculaire, et un questionnement sur la solidarité entre l’écrit et sa représentation théâtrale.
 
Le fait de donner accès à une écriture avant sa mise en ordre favorise un espace infini d’interprétation, et rend chacun responsable de créer son propre parcours à travers la sorte de « cacophonie visuelle » que je proposerai.
 
Je propose donc d’écrire dans le hall d’ESPACE GO, sur des supports qui rendent l’écriture visible, 3 heures par jour, 3 jours par semaine, 3 mois par saison, pour 3 saisons.
 
 
– Evelyne de la Chenelière
Artiste en résidence
 
 

 
 

CALENDRIER

 
Première période publique
Les 24, 25, 26 septembre 2014, dès 18 h
Deuxième période publique
Les 22, 23, 24 octobre 2014, dès 18 h
Troisième période publique
Les 25, 26 et 27 novembre 2014, dès 18 h
Quatrième période publique
Le 23 janvier 2015, dès 18 h
Cinquième période publique
Les 26, 27, 28 février 2015, dès 18 h