Le Complexe… : extraits de critiques Montréal

Retour à la pièce

Le Complexe de Thénardier

« L’exercice est fulgurant, horrifiant. Christiane Pasquier plonge dans sa partition avec une force surhumaine. Excellente Muriel Legrand. Sublime texte de José Pliya. Dans leurs moindres gestes, leurs moindres déplacements, les deux actrices qui nous livrent cette pièce touchent à l’essence de ce sujet universel, qui depuis toujours emprisonne les êtres. Là réside la très grande qualité de cette production. Le très bon théâtre a le don de nous transporter ailleurs, de nous offrir une expérience réflective ou émotive profonde. C’est le cas du Complexe de Thénardier. »
Sylvie St-Jacques, La Presse
 
 
 
« Des mots qui cognent. Christiane Pasquier, magistrale! Une pièce dense, terriblement noire, mais magnifiquement écrite. Rarement ai-je assisté à une telle démonstration du terrible pouvoir des mots, ces armes massives de destruction psychologique. Il y a une fusion remarquable entre le texte et la mise en scène, qui provoque une onde de choc avec le public. C’est déjà énorme. »
Luc Boulanger, Le Devoir
 
 
 

« Un spectacle doté d’une force d’attraction peu commune. Christiane Pasquier se livre tout entière. La comédienne donne une fois de plus une interprétation majestueuse. Un vrai trésor national. Chaque mot est un scalpel que l’on plonge dans l’âme de l’autre. Avec leurs phrases ciselées, imparables, les deux personnages du Complexe de Thénardier livrent combat. On finit par se demander qui est le bourreau et qui est la victime. Cette ambiguïté, c’est la force du huis clos de Pliya, son principal intérêt. Cela, Marleau l’a bien compris. C’est pourquoi il en joue avec maestria. »
Christian St-Pierre, VOIR
 
 
 

« Une performance d’actrices. Christiane Pasquier. Solide comme le roc. Implacable, magistrale. Muriel Legrand, absolument lumineuse, d’une sensibilité à fleur de peau. Voir cette fille-là travailler, c’est extraordinaire. Elle est éblouissante. Belle langue et riche écriture de José Pliya. Une fascinante variation du conflit maître-esclave. C’est troublant, c’est bouleversant. »
Francine Grimaldi, Samedi et rien d’autre, Radio-Canada

 
 
 

« Une atmosphère très forte. Le travail sonore est formidable. C’est du Denis Marleau : tout est parfaitement maitrisé. Christiane Pasquier, une grande, grande actrice. Muriel Legrand, un registre de jeu à la Fanny Mallette. Ce que j’ai trouvé formidable dans cette pièce-là, un travail dans les intensités musicales extrêmement bien calibrées. »
Catherine Perrin, C’est bien meilleur le matin, Radio-Canada
 
 
 

« Un incroyable duel de comédiennes. Christiane Pasquier est vraiment excellente sur scène. Très belle langue, ciselée, polie, de José Pliya. C’est une pièce coup de poing. »
Mélanye Boissonnault, Désautels, Radio-Canada

 
 
 

« Intensité au rendez-vous! Christiane Pasquier est extraordinaire. Muriel Legrand est remarquable. Un duo musical de voix extraordinaire. »
Dany Laferrière, Raphaële Germain – Je l’ai vu à la radio, Radio-Canada