Solène Paré

Artiste en résidence, 2018 à 2021

 

REPÈRES BIOGRAPHIQUES

Après avoir complété un baccalauréat en Études théâtrales à l’Université du Québec à Montréal (où elle s’intéresse aux œuvres hybrides contemporaines), Solène Paré entreprend des études en mise en scène à l’École nationale de théâtre du Canada. Tout au long de son parcours, elle touche autant à l’écriture scénique (LA CLOCHE DE VERRE d’après Sylvia Plath au Prospero; U-V à l’École Nationale de théâtre) qu’à la mise en scène de textes contemporains (QUARTETT de Heiner Müller à l’École nationale de théâtre; VISAGE DE FEU de Marius Von Mayenburg à l’UQAM). Elle s’intéresse aux procédés d’écriture scénique à partir de matériaux non dramatiques et au courant post-dramatique. Les gender studies nourrissent sa démarche de metteuse en scène. Solène Paré a travaillé à titre de codirectrice artistique du Jamais Lu en 2018. En 2018, la jeune metteuse en scène présente une sortie de résidence dans le cadre du OFFTA en plus de participer au Séminaire en Avignon donné par la dramaturge Eva-Maria Bertschy.

 

Solène Paré nourrit sa pratique de metteuse en scène à même les arts plastiques et les approches féministes queer. Récemment, elle touche autant à la mise en scène de textes contemporains ( LA BRÈCHE de Naomie Wallace, LES LOUVES de Sarah Delappe et QUARTETT de Heiner Müller à ESPACE GO) et à l’opéra (LA VOIX HUMAINE et L’HIVER ATTEND BEAUCOUP DE MOI au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts). En 2017, elle fonde Fantôme, compagnie de création et devient artiste en résidence au Théâtre ESPACE GO l’année suivante.