Marche contre le Projet de loi no 62, 2016

Photo : André Querry

Dolores est anglophone, Eve est francophone. L’une porte les voix des femmes sud-asiatiques présentes depuis longtemps au Canada et l’autre, convertie à l’islam avec les Maghrébins arrivés dans les dernières décennies, lutte pour les droits humains. L’une comme l’autre sont des féministes inconditionnelles.

Malgré la complexité de leurs identités, les musulmans du Québec se sont rassemblés dans les dernières années face aux multiples controverses dont ils ont été l’objet. Parmi eux, les femmes ont toujours été l’objet de l’instrumentalisation. Voile, niqab, burkini, tout vêtement qui visibilise l’appartenance religieuse ou culturelle est devenu un sujet de conversation dans l’espace public et médiatique. Chaque fois, le débat a porté sur elles, sans toutefois les inclure. Dépossédées de leurs choix ou de leur parole, exclues de la conversation, les femmes musulmanes ont trouvé dans leurs alliées féministes les gardiennes de leurs droits.

Malgré le coût pour toutes en déshumanisation et en épuisement, elles n’ont lâché sous aucun prétexte. Ensemble, elles ont porté leur position contre la loi sur la neutralité religieuse de l’État (Projet de loi no 62), qu’elles soient pour ou contre le niqab. Car c’était avant tout une question de droit et de justice sociale.

Bochra Manaï

La photo est exposée dans la vitrine de Montréal Vape.
Montréal Vape est une boutique spécialisée en articles pour vapoteurs ayant pour mission d’orienter et d’accompagner sa clientèle dans sa démarche de transfert tabagique. Disposant d’un large éventail de produits, son équipe ne néglige aucun effort pour vous orienter dans le choix d’articles qui correspondront à votre budget et à votre style de vapotage.

Escale suivante
Escale précédente
Retour à la page d’accueil de l’exposition photo