Bio de Fanny Britt

© Maude Chauvin

Fanny Britt est écrivaine et traductrice. Elle est l’auteure d’une douzaine de pièces de théâtre, dont HURLEVENTS, CHAQUE JOUR  et BIENVEILLANCE, lauréate du Prix du Gouverneur général en 2013. Ses pièces ont été créées sur plusieurs scènes du Québec et d’ailleurs, dont le Théâtre La Licorne, ESPACE GO, Espace Libre et le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Des mises en lecture de Bienveillance ont également été présentées en Allemagne et aux États-Unis. Fanny Britt a également traduit plusieurs pièces de l’auteur britannique Dennis Kelly, suite à une première rencontre avec lui lors d’une résidence de traduction au CEAD (APRÈS LA FIN, ORPHELINS, AMOUR/ARGENT, ADN, LES FILLES ET LES GARÇONS).

Au cours de la saison 2019-2020, on pourra voir LYSIS sur la scène du TNM, une nouvelle pièce de Fanny Britt créée avec sa complice Alexia Bürger, en plus de deux traductions, LES FILLES ET LES GARÇONS de Dennis Kelly au Théâtre La Licorne, et LES LOUVES au Théâtre ESPACE GO.

Fanny Britt œuvre aussi en littérature. Son premier roman, Les Maisons, paru à l’automne 2015, a été finaliste au prix France-Québec et au prix des Collégiens. Il a été publié en anglais chez House of Anansi sous le titre Hunting Houses. Fanny Britt a également fait paraître chez Atelier 10 deux essais, Les Tranchées no 4 : maternité, ambiguïté, féminisme (2013) et Les Retranchées : échecs et ravissement de la famille, en milieu de course (2019), en plus d’avoir traduit et adapté une trentaine de pièces de théâtre et de romans, dont des œuvres de Martin McDonagh, Annabel Soutar, Sarah Ruhl, Neil LaBute, Grace O’Connell et Lisa Moore.

Le roman graphique Jane, le renard et moi (Éditions de la Pastèque), première collaboration avec l’illustratrice Isabelle Arsenault, a été traduit en une douzaine de langues et a remporté de nombreux prix nationaux et internationaux, en plus d’avoir été classé parmi les dix meilleurs livres illustrés de 2013 selon le New York Times. Leur plus récente collaboration, Louis parmi les spectres, est parue à l’automne 2016 et a remporté le prix de l’ACBD, en plus d’avoir été finaliste, entre autres, pour le prix du Gouverneur général du Canada, le prix jeunesse du Festival d’Angoulême et plusieurs Eisner Awards.