Pénélope & Ulysse

Le mythe

Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse était le fils de Laërte, roi d’Ithaque (île de la mer Ionienne, à l’ouest de la Grèce continentale), et de son épouse Anticlée. Lorsqu’il fut en âge de prendre épouse, le jeune Ulysse obtint de son père le trône d’Ithaque.

Le nouveau roi, d’abord prétendant à la main d’Hélène de Sparte, jeta plutôt son dévolu sur la cousine d’Hélène, Pénélope, dont la grande beauté lui valait d’être courtisée par de nombreux princes grecs. En vue de départager les amoureux transis, le père de Pénélope, Icarios, organisa des jeux dont Ulysse sortit vainqueur.

Dès lors, Ulysse et son épouse Pénélope vécurent heureux sur l’île d’Ithaque. De leur amour naquit un fils, Télémaque. Ulysse, homme pacifique attaché à sa vie de famille, se vit pourtant contraint de rejoindre les autres chefs grecs qui s’unissaient pour faire la guerre à la ville de Troie.

Tout au long de l’affaire troyenne, qui opposa les chefs de la Grèce au roi Priam et à ses fils, Hector et Pâris (ravisseur d’Hélène), Ulysse assuma des missions de conseiller et d’ambassadeur où son habileté et sa sagesse firent merveille. Il allia à la ruse la vaillance et le dévouement, et l’efficacité de son action fut reconnue par tous. C’est lui, notamment, qui eut l’idée du cheval de Troie et qui commanda le détachement enfermé dans les flancs du cheval de bois.

Après dix ans d’exil et de combat, Ulysse n’avait qu’une hâte : rentrer au pays, retrouver son royaume, sa femme et son enfant. Mais son retour fut jalonné d’épreuves et d’obstacles. La malignité des destins en effet s’acharna sur lui et ses compagnons, et il erra dix ans – aussi longtemps qu’avait duré le siège de Troie – avant de retrouver son île, son épouse et son fils.

Pénélope 1 (John William Waterhouse)Entre-temps, à Ithaque, la beauté de Pénélope ne s’était pas flétrie après le départ d’Ulysse et, bien vite, de nombreux prétendants se pressaient à ses portes. Impatients, les descendants des plus nobles familles s’installèrent au palais d’Ulysse, dilapidant ses biens et essayant de forcer Pénélope à choisir l’un d’entre eux pour époux. Certains lui annoncèrent la mort d’Ulysse, mais elle ne les crut pas. La reine gagna du temps en promettant qu’elle ferait son choix dès qu’elle aurait achevé la tenture funéraire de son beau-père Laërte. Cependant, ce qu’elle tissait le jour, elle le défaisait la nuit, de telle sorte qu’elle réussit à temporiser près de trois ans. Démasquée par une servante, Pénélope fut obligée de fixer la date où elle ferait son choix.

Pénélope 3 (Bernard Buffet)Sous la pression, Pénélope promit sa main à celui qui parviendrait à bander l’arc de son époux et à faire passer une flèche à travers douze haches alignées, dans le trou où s’insère le manche. Tous acceptèrent, mais aucun ne parvint ne serait-ce qu’à tendre la corde de l’arc. De retour depuis peu, Ulysse se présenta déguisé en mendiant et se soumit à l’épreuve qu’il remporta avec facilité. Ulysse tua plusieurs des prétendants avant de reprendre sa place auprès de Pénélope.

Pénélope 4 (Thomas Degeorge)C’est la légende de son exceptionnelle fidélité qui a rendu Pénélope universellement célèbre.

LETTRE DE PÉNÉLOPE À ULYSSE (extrait)

Par Ovide, adapté par David Bobée

Ta Pénélope t’envoie cette lettre, trop tardif Ulysse.
Ne me réponds rien, mais viens toi-même.
Elle est certainement tombée, cette Troie, odieuse aux filles de la Grèce.
Troie tout entière vaut à peine tout ce qu’elle me coûte.

[…]

Mon père Icarios me contraint d’abandonner une couche que tu as désertée,
et condamne cette absence éternelle.
Qu’il t’accuse, s’il le veut. Je ne suis, je veux n’être qu’à toi.
Pénélope sera toujours l’épouse d’Ulysse.
Cependant une foule d’amants s’attache sans cesse à mes pas.
Ils règnent dans ta cour, sans que personne s’y oppose.
Ils se disputent mon cœur et tes richesses.

Bibliographie

Mythe, histoires et représentations des dieux et des héros de l’Antiquité, Lucia Impelluso, Éditions de La Martinière, 2008
Guide mythologique de la Grèce et de Rome, Georges Hacquard, Hachette Éducation, 1990
La légende dorée des dieux et des héros, Mario Meunier, Albin Michel, 2014
L’amour dans la mythologie, sous la direction de Céline Bénard, Éditions Atlas, 2008
Dieux et héros de la mythologie grecque, Gilles Van Heems, Librio, 2003
Femmes, les grands mythes féminins à travers le monde, Sabrina Mervin, Éditions Hermé, 1987
Encyclopédie de la mythologie, collectif sous la direction d’Arthur Cotterel, Édition Parragon, 2004
Atlas de la mythologie grecque – Les héros et dieux de l’Olympe, Éditions Atlas, 2007