TRISTESSE ANIMAL NOIR

Du 17 janvier au 11 février 2012

Texte : Anja Hilling
Traduction : Silvia Berutti-Ronelt, en collaboration avec Jean-Claude Berutti
Mise en scène : Claude Poissant

Avec David Boutin + Robin-Joël Cool + Stéphane Demers + Pascale Desrochers + Alexandre Fortin + Claude Gagnon + Alice Pascual + Marie-Ève Pelletier

Assistance à la mise en scène : Catherine La Frenière
Décor : Geneviève Lizotte
Lumières : Éric Champoux
Costumes : Marc Senécal
Accessoires : David Ouellet
Musique : Philippe Brault
Chorégraphie : Caroline Laurin-Beaucage
Maquillages : Florence Cornet

Une coproduction ESPACE GO + Théâtre PÀP

« La première chose qui te vient à l’esprit c’est un animal. Un animal rapide au pelage lumineux. Dans cet état. Proche du rêve. On se laisse embarquer. On accepte. Qu’un animal rapide décrive les courbes de lumière. »

Une forêt. L’été. Il fait chaud, terriblement chaud. Trois couples abandonnent la ville pour profiter d’un barbecue et d’une nuit en pleine nature. Ils sont amis, ont entre 30 et 45 ans et mènent la vie confortable de citadins branchés. Ils s’apprécient, se jugent parfois, veulent se plaire. Peu à peu, l’alcool délie les langues. Derrière les banalités échangées se dévoilent les inimitiés, les blessures mal refermées, les ambiguïtés. Soudain, une étincelle vole. La nature s’embrase en un animal silencieux. Sournois. Incendie dévastateur. La fête vire à la catastrophe.

TRISTESSE ANIMAL NOIR plonge l’humain au cœur du chaos. Comment réagir à un événement dont la violence nous dépasse, surtout quand il fait irruption avec fracas? Pour faire entendre les bouleversements intérieurs de ses personnages, Anja Hilling propose un théâtre charnel et inventif. En trois mouvements singuliers, elle installe l’insouciance avec un regard d’une grande poésie, crée le choc à travers des émotions brutes et laisse enfin s’apaiser les cendres.

Née en Allemagne en 1975, Anja Hilling a étudié l’écriture dramatique à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin de 2002 à 2006. Son œuvre, qui compte une dizaine de pièces, dont BULBUS, SENS et MON CŒUR SI JEUNE SI FOU, connaît rapidement un succès auprès des artistes, du public et de la critique. Cet accueil chaleureux lui vaut déjà quelques récompenses et une place parmi les auteurs dramatiques contemporains les plus en vue d’Allemagne et d’Europe.

Après seize années d’heureuse cohabitation, ESPACE GO et le Théâtre PÀP s’unissent aujourd’hui autour d’un projet commun, affirmant ainsi la complicité artistique qui les relie à l’intérieur d’un même lieu. La pièce TRISTESSE ANIMAL NOIR est une extraordinaire partition pour l’inventif metteur en scène Claude Poissant. La forme étonnante du texte — qui marie des genres théâtraux aussi divers que la comédie de mœurs, le cinéma catastrophe et le drame — est un défi à la hauteur de ce grand défricheur et défenseur de paroles à qui l’on doit, entre autres, la mise en scène des pièces THE DRAGONFLY OF CHICOUTIMI et ABRAHAM LINCOLN VA AU THÉÂTRE de Larry Tremblay, TOM À LA FERME de Michel Marc Bouchard, LE TRAITEMENT de Martin Crimp et MUTANTÈS de Pierre Lapointe.

Texte publié aux éditions Théâtrales, éditeur et agent de l’auteure.

Affiche

Photos
Bande-annonce

Photo de l’en-tête : Caroline Laberge