LES FELUETTES OU LA RÉPÉTITION D’UN DRAME ROMANTIQUE

Du 12 novembre au 7 décembre 2002

Texte : Michel Marc Bouchard
Mise en scène : Serge Denoncourt

Avec Patrick Hivon + Robert Lalonde + Jacques Lavallée + Normand Lévesque + Olivier Morin + Renaud Paradis + Carl Poliquin + Denis Roy + David Savard + Dominic Théberge

Assistance à la mise en scène : Geneviève Lagacé
Scénographie : Louise Campeau
Éclairages : Martin Labrecque
Environnement sonore : Stéfane Richard
Accessoires : Normand Blais

Une production d’ESPACE GO

« Celui qui plus profondément me blesse plus profondément m’aime… »
– Simon

En 1952, un détenu, Simon, demande à être entendu en confession par monseigneur Bilodeau, responsable de sa condamnation 40 ans plus tôt. Par un concours de circonstances adroitement orchestrées, ce n’est pas Simon qui sera amené à se confier. Avec ses compagnons de cellule, il met en scène la réminiscence d’événements qui ont eu lieu à Roberval en 1912, alors qu’il était éperdument amoureux du comte Vallier de Tilly, un jeune exilé français. Le drame romantique joué par les prisonniers – qui relate les amours de Vallier et Simon ainsi que la duplicité de Bilodeau pour s’immiscer entre eux – a pour but de faire avouer à ce dernier les véritables circonstances de la mort violente de Vallier pour laquelle Simon a été injustement condamné.

C’est en 1984 que l’idée de la pièce LES FELUETTES naît à Roberval, au Lac Saint-Jean, où l’auteur séjourne pendant un an. Avec la complicité de Robert Bellefeuille et de Anne-Marie Cadieux du Théâtre de la Vielle 17 d’Ottawa, une première version de la pièce est présentée en lecture publique au printemps de 1985 à l’Atelier du Centre National des Arts d’Ottawa sous le titre Le Feluette et par la suite au Théâtre d’Aujourd’hui. La version finale est créée en septembre 1987 par le Théâtre Petit à Petit et le Théâtre français du CNA à la Salle Fred-Barry dans une éblouissante mise en scène de André Brassard. Jouée plus de 150 fois, jusqu’en 1989, par deux équipes de comédiens, cette production séjournera au Collège français d’Outremont et au Théâtre du Nouveau Monde. Elle sera donnée pendant plusieurs mois au Théâtre Le Ranelagh à Paris. Traduite en anglais (Lilies), en écossais (The Skelfs), en italien (Le Mammole), en espagnol mexicain (Los Endebles), en espagnol uruguayen (Los Lirios), en polonais (Lilie), en néerlandais (De Doejtes), en japonais (Lilies) et en finnois (Vienot), la pièce a été produite une trentaine de fois entre autres au Canada anglais à Toronto, à Edmonton, à Ottawa et à Vancouver ; aux États-Unis à New-York, à Santa Cruz, à Chicago, à Minneapolis, à Raleigh, à Kansas City, à Denver et à Phoenix ; en France, en Belgique, en Hollande, au Mexique (plus de cent représentations au Teatro La Capilla de Mexico), en Uruguay (à l’affiche pendant deux ans à Montevideo), en Australie, et récemment à Tokyo au Japon.

Pour LES FELUETTES, l’auteur a reçu plusieurs distinctions dont le Grand prix littéraire du Journal de Montréal, le Dora Mavor Moore Award et le Floyd.S.Chalmer Award. Lilies, le long métrage adapté de la pièce par le réalisateur canadien John Greyson en 1996 et scénarisé par l’auteur, s’est distingué par plusieurs récompenses dont les prix du public dans de nombreux festivals de film à Montréal, San Francisco, Blois et Mexico, entre autres. S’ajoutent le prix de la meilleure réalisation à Locarno en Suisse, le prix du meilleur film au Outfest Festival de Los Angeles et également au Reel Affirmation de Washington. Plusieurs autres distinctions sont venues souligner la qualité du film, entre autres, quatre prix Génie au Canada en 1996, dont celui du meilleur film canadien.

Cette production de LES FELUETTES à l’ESPACE GO dans une mise en scène de Serge Denoncourt marque le quinzième anniversaire de la création de la pièce à Montréal.

Affiche

Photos

Photo de l’en-tête : Yves Renaud