LE CHANT DU DIRE-DIRE

Du 28 avril au 30 mai 1998

Texte : Daniel Danis
Mise en scène : René Richard Cyr

Avec Pascal Contamine + Kathleen Fortin + François Papineau + Stéphane Simard

Assistance à la mise en scène : Allain Roy
Scénographie : Stéphane Roy
Lumières : Guy Simard
Costumes : Lyse Bédard
Musique : Michel Smith
Maquillage et coiffures : Angelo Barsetti

Une production d’ESPACE GO

Au centre de la pièce, il y a le souvenir d’une tempête de tonnerre et d’éclairs qui s’est abattue sur la maison des Durant. Parents foudroyés, enfants soudés à jamais. À défaut d’être liés par le sang, Rock, Fred-Gilles, William et Noéma sont devenus, à la suite de cette tempête, frères et soeur de peur.

Rempli des craintes d’enfants encore bien vivantes dans leurs corps d’hommes, les trois frères attendent le retour de Noéma, leur petite sœur d’amour partie chanter loin d’eux et de la maison. Mais la Rouquine qui leur revient est malade, très malade.

Pour la sauver, la société d’amour Durant se ressoude, en marge du monde des « municipiens » qui menace leur sœur et le Dire-Dire.

Passé et pésent se chevauchent et se confondent dans cette partition pour quatre acteurs composée par Daniel Danis. Sous sa plume, la cour encombrée autour de la maison des Durant et le petit bois devenu savane sont envahis par l’insondable et l’irrationnel. Secoués par le tonnerre, les lieux pourtant familiers de l’enfance et de la mémoire se fracassent et touchent au sublime.

En 1993, ESPACE GO faisait découvrir au public montréalais la voix de Daniel Danis, sensuelle, fulgurante, à la langue inimitable. Aujourd’hui, ses pièces traduites en plusieurs langues passionnent et intriguent les metteurs en scène de l’avant-garde européenne. C’est que cet écrivain du temps suspendu, du souvenir et de l’amour démesuré fait magnifiquement surgir la parole.

Un véritable coup de cœur pour la direction artistique d’ESPACE GO et le metteur en scène qui sait si bien capter et transmettre l’émotion, René Richard Cyr.

Photos

Photo de l’en-tête : André Panneton