LA SECONDE SURPRISE DE L’AMOUR

Du 29 avril au 31 mai 1997

Texte : Marivaux (Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux)
Mise en scène : Alice Ronfard

Avec Stéphane Demers + René Gagnon + Jacques Girard + Sophie Prégent + André Robitaille + Marie-Hélène Thibault

Assistance à la mise en scène : Roxanne Henry
Scénographie : Danièle Lévesque
Lumières : Guy Simard
Costumes : François Barbeau
Accessoires : Catherine Bahïaud + Louis Beaudoin
Musique : Michel Smith
Chorégraphie : Jocelyne Montpetit
Maquillage : Angelo Barsetti

Une production d’ESPACE GO

« Allez viens
nous construirons ensemble
la nouvelle
la nouvelle déchirure »
– Mano Solo, Allez viens dans La Marmaille nue (1993)

Une jeune Marquise veuve de son état et une Lisette enjouée. Un Comte amoureux, un Chevalier malheureux, un savant ridicule et un diable de Lubin. Qui emportera le cœur des belles?

Elles ont besoin de considération. C’est l’opinion qui donne tout et qui ôte tout. Surprise et méprise sont de tous les instants. Mais il suffira d’une rougeur pour que les personnages confessent la vérité. Voici les ingrédients qui donnent le branle-bas au jeu marivaudien de cette étonnante SECONDE SURPRISE DE L’AMOUR.

Marivaux, on le sais aujourd’hui, parle au public contemporain. Ce sont des metteurs en scène novateurs qui ont mis en relief la modernité de son oeuvre. Ils ont donné à la représentation de ces comédies une paradoxale puissance. Marivaux n’est plus un « petit maître », il tient la main à Shakespeare et Tchekhov. ESPACE GO a confié ce spectacle à la metteure en scène de la « transgression et de l’audace scénique », Alice Ronfard.

Photos

Photo de l’en-tête : André Panneton