QUARTETT

Du 9 avril au 18 mai 1996

Texte : Heiner Müller
Mise en scène : Brigitte Haentjens

Avec Marc Béland + Anne-Marie Cadieux

Conseiller : Stéphane Lépine
Assistance à la mise en scène : Allain Roy
Scénographie : Danièle Lévesque
Lumières : Guy Simard
Costumes : François Barbeau
Accessoires : Jean-Marie Guay
Musique : Robert Normandeau
Maquillage : Angelo Barsetti

Une production d’ESPACE GO

« Qu’importe le gibier sans la volupté de la poursuite. »
– Valmont
« La plus grande chute est celle qu’on fait du haut de l’innocence. »
– Merteuil

Par un jeu infernal dont nous aprenons les règles étranges au fur et à mesure qu’ils les défont, la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont, inspirés du célèbre roman, LES LIAISONS DANGEREUSES, de Laclos, règlent leurs comptes jusqu’à la mort. Leurs propos hardis tentent de provoquer la vérité de l’autre, tandis qu’ils explorent la cruauté des frissons de la chasse.

En cette fin de siècle ou l’on assiste à une faillite des utopies et des idéologies, Heiner Müller nous redit que Sophocle et Eschyle, Molière et Shakespeare peuvent nous éclairer sur le présent, que le passage de Laclos et le siècle des Lumières est indispensable à une saisie du désordre amoureux actuel et à une compréhension du mot révolution sexuelle.

Avec Bertolt Brecht, Heiner Muller, décédé récemment, est un des rares auteurs et hommes de théâtre de l’Allemagne de l’Est qui ses oit imposé sur les grandes scènes du monde. Il est l’un des premiers auteurs contemporains de la fin du vingtième siècle. Quartett, qui abonde en paradoxes brillants, compte parmi les chefs-d’oeuvre de la dramaturgie contemporaine.

Affiche

Photos

Photo de l’en-tête : André Panneton