Nos héroïnes 3

Événement annulé
Le 4 mai 2019

Alanis Obomsawin racontée par Brigitte Poupart

 

Alanis Obomsawin est l’une des cinéastes documentaires les plus distinguées au Canada. Elle débute sa carrière en tant que chanteuse et conteuse professionnelle avant de rejoindre l’Office national du film (ONF) en 1967. Ses films, maintes fois récompensés, traitent des combats livrés par les peuples autochtones au Canada, de leur point de vue, et mettent en valeur leurs voix, qui sont depuis si longtemps tombées dans des oreilles de sourds. Compagnon de l’Ordre du Canada et Grande officière de l’Ordre national du Québec, Alanis Obomsawin est lauréate du prix Albert-Tessier, du Prix humanitaire décerné par les prix Écrans canadiens, de plusieurs prix du Gouverneur général ainsi que de grades honorifiques et de prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations.

 

Une femme qui écoute :
Engagée à réparer l’invisibilité des peuples autochtones, Alanis Obomsawin façonne son approche cinématographique en s’appuyant sur son habileté unique à jumeler les traditions orales des Autochtones aux méthodes du cinéma documentaire.

 

 

Brigitte Poupart

Comédienne, metteure en scène, directrice artistique, dramaturge et réalisatrice, Brigitte Poupart mène, depuis près de 30 ans, un parcours créatif riche et inspirant. En 1991, un an après sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, elle cofonde la compagnie Transthéâtre, à l’origine de nombreuses œuvres d’intérêt social percutantes. Elle signe WC avec Marie Michaud, ainsi que des spectacles multidisciplinaire tel que BABEL, L’ÉDIFICE, AUTOROUTE, CEREMONIALS. On compte aussi les cabarets Insupportables, les pièces UN JOUR OU L’AUTRE, WHAT’S NEXT avec Dave St-Pierre, LA DEMESURE D’UNE 32 A, TABLE RASE ET GLENGARRY GLEN ROSS dans une distribution entièrement féminine.  À La Licorne, elle a aussi dirigé l’édition 2014 des CONTES URBAINS entièrement féminins (en plus d’y tenir un rôle) et la pièce LE DEFILE DES CANARDS DORES d’Hélène Mercier, en 1998.

 

Passant des audacieuses propositions de Dave St-Pierre (UN PEU DE TENDRESSE BORDEL DE MERDE, LA PORNOGRAPHIE DES AMES) à l’humour engagé des Zapartistes, cette brillante interprète affectionne toutes les sphères de la création. Reconnue pour ses mises en scène et conceptions de performances musicales d’envergure, elle a notamment travaillé avec Yann Perreau, Louis-Jean Cormier, Les Valaire et Patrick Watson. Elle a été directrice artistique et metteure en scène des Galas de l’ADISQ de 2011 à 2015 et a signé en 2016 la mise en scène du spectacle LUZIA du Cirque du Soleil.

 

Brigitte Poupart a également remporté un prix d’interprétation au Gala Québec Cinéma, en 2018, pour son rôle dans Les affamés de Robin Aubert. On a pu la voir dans Monsieur Lhazar et Congorama de Philippe Falardeau, ainsi que dans Avant qu’on explose de Rémy St-Michel ou encore Les salopes ou le sucre naturel de la peau de Renée Beaulieu, projeté en première au TIFF en septembre 2018. Présenté dans plusieurs pays, son émouvant documentaire Over My Dead Body, qu’elle qualifie comme son œuvre phare, a été couronné d’un Jutra et du Grand prix du Conseil des arts et des lettres du Québec. Elle a présenté son court métrage en réalité virtuelle à Cannes en mai 2017 et continue de développer d’autres projets en arts numériques.