Repères biographiques des concepteurs

ANDRÉANE ROY
Dramaturgie

Andréane travaille comme conseillère dramaturgique, notamment auprès des metteur.e.s en scène Christian Lapointe et Brigitte Haentjens. Elle collabore aussi sporadiquement avec le CEAD, ainsi que les revues Jeu et Aparté. Après des études en musique, en études théâtrales à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et en littérature comparée à l’Université de Montréal, elle obtient une maîtrise en théâtre de l’UQAM.

 

EMANUELLE KIROUAC
Assistance à la mise en scène

Dès sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada (profil production) en 2003, Emanuelle Kirouac assure l’assistance à la mise en scène et la régie de plusieurs spectacles. Elle collabore avec les metteurs en scène Marie Brassard, Sophie Cadieux, Martin Faucher, Robert Bellefeuille, Alice Ronfard, René-Daniel Dubois, Caroline Binet, Marc Béland, Philippe Soldevila et Pol Pelletier. Elle collabore aussi avec les metteurs en scène étrangers Éric Vigner et Ludovic Lagarde. En 2007, en compagnie d’autres jeunes praticiens du théâtre, elle fonde le festival OFFTA. Enfin, de 2004 à 2018, elle occupait le poste d’adjointe à la direction artistique et chargée de projets au Théâtre ESPACE GO.

 

JEAN HAZEL
Décor

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec en scénographie en 1985, Jean Hazel a contribué à la conception de près d’une centaine de productions.

Scénographe attitré de toutes les productions du Théâtre blanc depuis 1988 (devenu Carte blanche en 2018), il agit au sein de la compagnie à titre de directeur artistique à partir de 2003. Grand complice des metteurs en scène Gill Champagne et Christian Lapointe, Jean Hazel a également travaillé avec plusieurs artistes reconnus internationalement dont Robert Lepage, Franco Dragone, Brigitte Haentjens et Serge Denoncourt. Sa signature visuelle distincte lui a valu plusieurs récompenses et de nombreuses nominations. Il a reçu plusieurs fois le Prix Jacques-Pelletier, décerné pour la meilleure scénographie sur les scènes de Québec, ainsi que plusieurs Masques, en plus de participer à plusieurs productions primées au cours de sa carrière.

Depuis 2012, Jean Hazel est aussi designer principal pour le Musée national des beaux-arts du Québec.

 

SONOYO NISHIKAWA
Lumières

Originaire du Japon, Sonoyo Nishikawa est conceptrice d’éclairage depuis 1986. De 1990 à 1992, elle a étudié à Londres dans un programme outremer du ministère de l’Éducation, de la Culture du Japon.

Collaboratrice de Robert Lepage depuis 1993, Sonoyo Nishikawa a participé à plusieurs de ses spectacles, dont A MIDSUMMER NIGHT’S DREAM, NOISES, SOUND AND SWEET AIRS, LA TRILOGIE DES DRAGONS, APASIONADA/LA CASA AZUL et LES SEPT BRANCHES DE LA RIVIÈRE ÔTA, pièce pour laquelle elle a reçu le prix Outstanding Lighting Design du Toronto Dora Mavor Moore Award en 1996.

Dotée d’une inventivité et d’un souci du détail sans pareil, Sonoyo Nishikawa occupe une place unique dans l’univers théâtral québécois. Pour son travail, elle a reçu le prix des meilleurs éclairages à la Soirée des Masques de l’Académie québécoise du théâtre en 2004 pour L’ÉDEN CINÉMA de Marguerite Duras, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et le Prix Jaques-Pelletier en 2003 et en 2016 pour les éclairages de la production ANTIGONE de Sophocle, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et MACBETH de Shakespeare, dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien.

Dernièrement, Sonoyo Nishikawa a conçu les éclairages des pièces LA VIE UTILE d’Evelyne de la Chenelière (ESPACE GO + Festival TransAmériques, 2018) et PEEPSHOW de Marie Brassard, deux mises en scène de cette dernière (ESPACE GO & Infrarouge, 2015), de même que ceux des pièces CLOSER de Patrick Marber (Théâtre Niveau Parking, 2018) et INCENDIES de Wajdi Mouawad (Théâtre du Trident, 2018), deux mises en scène signées Marie-Josée Bastien.

La conceptrice a aussi travaillé dans le monde de l’opéra en signant les éclairages de LA DAMNATION DE FAUST au Metropolitan Opera New York (2008 à 2013).

Enfin, au Japon, elle a conçu les éclairages de LÉZARD NOIR de Yukio Mishima, dans une mise en scène de David Leveaux en janvier 2018 au Théâtre Nissay de Tokyo. Elle collaborera de nouveau avec le metteur en scène en décembre prochain pour la production LA STRADA, d’après le film de Federico Fellini sorti en 1954, qui sera également présentée au Théâtre Nissay de Tokyo.

 

LIONEL ARNOULD
Vidéo

Lionel Arnould devient concepteur multimédia à Québec après des études complémentaires en illustration et création publicitaire à l’École des Beaux-Arts en France, puis en infographie dans divers studios de créations publicitaires. Il collabore à plusieurs productions d’Ex Machina, dont L’AMOUR DE LOIN (2015-2016), HAMLET/COLLAGE (2013), présenté en programmation permanente au Théâtre des Nations de Moscou, LES AIGUILLES ET L’OPIUM (2013), 1984 (2005), LA TRILOGIE DES DRAGONS (2004), BUSKER’S OPERA (2004) et LA DAMNATION DE FAUST (1999). Il participe aussi à plusieurs projets, comme CONSTANTINOPLE du Gryphon Trio (Montréal en Lumière, 2007) et à plusieurs spectacles mis en scène par Christian Lapointe : PELLÉAS ET MÉLISANDE (Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre Blanc, 2016), SAUVAGEAU SAUVAGEAU (Théâtre d’Aujourd’hui, 2015), DANS LA RÉPUBLIQUE DU BONHEUR (Théâtre du Trident, 2015), L’HOMME ATLANTIQUE & LA MALADIE DE LA MORT (Théâtre Péril, Recto-Verso, Théâtre français du CNA & FTA, 2013), NATURE MORTE DANS UN FOSSÉ (Théâtre Blanc & Théâtre l’Escaouette, 2011), LIMBES (Théâtre Péril & Théâtre français du CNA, 2009), C.H.S. (CINAPS, 2007), AXËL (CINAPS & Théâtre Péril, 2006), SHOPPING AND F**KING (CINAPS & Théâtre Péril, 2006).

À ESPACE GO, Lionel Arnould a collaboré avec Brigitte Haentjens pour la pièce UNE FEMME À BERLIN (ESPACE GO et SIBYLLINES, 2016), de même qu’avec Kevin McKoy pour le spectacle NORGE (Théâtre Humain et Théâtre du Trident, 2016).

En 2017 et 2018, il participe à plusieurs créations du Théâtre du Nouveau Monde : LA BONNE ÂME DU SE-TCHOUAN, LE JEU DE L’AMOUR ET DU HASARD et VU DU PONT. Il crée également le visuel de la pièce BIZARRE INCIDENT DU CHIEN PENDANT LA NUIT, une mise en scène de Hugo Bélanger présenté au Théâtre Jean-Duceppe plus tôt cette année.

Lionel Arnould collabore aussi comme illustrateur et concepteur sur divers projets pour Atomic 3 et le Cirque du Soleil.

Sa passion demeure la peinture et l’image statique non virtuelle.

 

ELEN EWING
Costumes

Diplômée du Cégep de Saint-Hyacinthe en 2002 (Théâtre – Production, conception de décors et de costumes), puis de l’Université du Québec à Montréal en 2007 (baccalauréat en histoire de l’art), Elen Ewing travaille depuis comme conceptrice de décors, de costumes et d’accessoires.

Parmi les plus récents projets auxquels Elen Ewing a collaboré, nommons L’IDIOT d’Étienne Lepage et Catherine Vidal d’après le roman de Fiodor Dostoïevski, dans une mise en scène de Catherine Vidal (Théâtre du Nouveau Monde, 2018), LA DÉESSE DES MOUCHES À FEU de Geneviève Pettersen, dans une mise en scène de Patrice Dubois et d’Alix Dufresne (Théâtre PÀP, 2018), LES HARDING d’Alexia Bürger (Théâtre d’Aujourd’hui, 2018), GAMÈTE de Rébecca Déraspe, dans une mise en scène de Sophie Cadieux (Les Biches Pensives, 2017), LE SPECTACLE de Sonia Cordeau, Simon Lacroix, Raphaëlle Lalande et Yves Morin (Projet Bocal, 2016), POURQUOI TU PLEURES…? de Christian Bégin, dans une mise en scène de Marie Charlebois (Théâtre du Nouveau Monde & Les Éternels Pigistes, 2016), RÉVOLUTION À LAVAL de Guillaume Lagarde, dans une mise en scène de Sébastien Dodge (Théâtre PÀP, 2016), LES ÉVÉNEMENTS de David Grieg, dans une mise en scène de Denis Bernard (La Manufacture, 2016), UNITÉ MODÈLE de Guillaume Corbeil, dans une mise en scène de Sylvain Bélanger (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, 2016), GLENGARRY GLEN ROSS de David Mamet, dans une mise en scène de Frédéric Blanchette (Théâtre du Rideau Vert, 2016) et LES DEUX VOYAGES DE SUZANNE W. de Marc Lainé (ESPACE GO & La Boutique Obscure, 2015).

Elen Ewing est une proche collaboratrice de l’auteur et metteur en scène Olivier Choinière. En effet, au cours des dernières saisons elle a travaillé avec lui lors de la création des spectacles JEAN DIT (Théâtre d’Aujourd’hui & L’ACTIVITÉ, 2018), MANIFESTE DE LA JEUNE-FILLE (ESPACE GO & L’ACTIVITÉ, 2017), POLYGLOTTE (L’ACTIVITÉ et Festival TransAmériques, 2015), ENNEMI PUBLIC (Théâtre d’Aujourd’hui & L’ACTIVITÉ, 2015), MOMMY (L’ACTIVITÉ, 2013) – qui lui a valu un Cochon d’or pour sa conception de costumes – et NOM DE DOMAINE (Théâtre de Quat’Sous, 2012).

LE RESTE VOUS LE CONNAISSEZ PAR LE CINÉMA est l’occasion d’une deuxième collaboration avec le metteur en scène Christian Lapointe. En effet, Elen Ewing a conçu les costumes du spectacle PELLÉAS ET MÉLISANDE de Maurice Maeterlinck, une coproduction du Théâtre du Nouveau Monde du Théâtre Blanc, présenté au Théâtre du Nouveau Monde en 2016.

 

NICOLAS BASQUE
Musique

Nicolas Basque est musicien, compositeur et concepteur sonore. Au théâtre, il a travaillé, entre autres, avec Serge Denoncourt (UN TRAMWAY NOMMÉ DÉSIR, LES LIAISONS DANGEREUSES, HOSANNA, NAGER EN SURFACE), Claude Poissant (HURLEVENTS, CINQ VISAGES POUR CAMILLE BRUNELLE, JE VOUDRAIS ME DÉPOSER LA TÊTE, ABRAHAM LINCOLN VA AU THÉÂTRE, LE TRAITEMENT), Christian Lapointe (PELLÉAS ET MÉLISANDE), Alexia Bürger (LES HARDINGS, ALFRED), Olivier Choinière (JEAN DIT), Geoffrey Gaquère (LE DÉNOMINATEUR COMMUN, LE CELLULAIRE D’UN HOMME MORT, LES EXILÉS DE LA LUMIÈRE) et Benoît Vermeulen (BILAN, ASSOIFFÉS). En 2005, il a remporté un Masque pour la conception sonore du spectacle LE TRAITEMENT de Martin Crimp (Théâtre PÀP).

Nicolas Basque est également membre du groupe Plants and Animals avec qui il tourne régulièrement en Amérique du Nord et en Europe. Son groupe a été nommé pour deux prix Juno et le prix Polaris pour le disque Parc Avenue, sorti en 2008. Il a aussi mis sur pied, avec Adèle Trottier-Rivard, le nouveau projet musical Le Bleu.

Enfin, à titre de guitariste, Nicolas Basque a participé aux albums et accompagné en concerts Philémon Cimon, Marie-Pierre Arthur et Pierre Lapointe.

 

CLAIRE RENAUD
Accessoires

Diplômée en scénographie et en communications visuelles, Claire Renaud est scénographe et accessoiriste. Le multimédia, l’interdisciplinarité et la relation entre le créateur et le spectateur sont au centre de sa démarche, de plus en plus tournée vers des enjeux de société.

Depuis sa graduation à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, elle a travaillé notamment aux côtés de Christian Lapointe, Geneviève L. Blais, Charles Dauphinais et Mireille Camier. Elle est également créatrice et scénographe au sein du collectif Grande Surface dont elle est la co-fondatrice.

Parallèlement, elle collabore comme directrice artistique, auteure et conceptrice pour la compagnie La nuit / Le bruit qu’elle a récemment fondée avec le metteur en scène et cinéaste Jean-François Boisvenue.

 

JACQUES-LEE PELLETIER
Maquillages

La présentation de ses sculptures vivantes au Musée des beaux-arts de Montréal, en 1982, a valu à Jacques-Lee Pelletier une reconnaissance internationale. En 1985, le magazine allemand Mode Trend le qualifiait d’avant-gardiste, de philosophe et de poète de la matière et de la beauté.

Jacques-Lee Pelletier est un collaborateur assidu d’ESPACE GO. Il y a créé les maquillages des spectacles LA FUREUR DE CE QUE JE PENSE de Nelly Arcan, m.e.s. par Marie Brassard (2013), UNE VIE POUR DEUX (LA CHAIR ET AUTRES FRAGMENTS DE L’AMOUR) d’Evelyne de la Chenelière, m.e.s. par Alice Ronfard (2012 & 2013), LES PIEDS DES ANGES d’Evelyne de la Chenelière, m.e.s. par Alice Ronfard (2009), SAVANNAH BAY de Marguerite Duras, m.e.s. par Éric Vigner (2007), DÉSORDRE PUBLIC d’Evelyne de la Chenelière, m.e.s. par Alice Ronfard (2006), LA PROMESSE DE L’AUBE de Romain Gary, m.e.s. par André Melançon (2005-2006), LE PEINTRE DES MADONES de Michel Marc Bouchard, mise en scène par Serge Denoncourt (2004), ŒDIPE À COLONE de Sophocle, m.e.s. par Jean-Pierre Ronfard (2003), CABARET DES MOTS de Jean Tardieu, adapté par Danièle Panneton et m.e.s. par Paul Buissonneau (2002), et LE ROI SE MEURT d’Eugène Ionesco, m.e.s. par René-Daniel Dubois (1999).