LE DÉSERT MAUVE

Texte : Nicole Brossard + Simon Dumas
Mise en scène : Simon Dumas

Avec Nicole Brossard + Simon Dumas
Sur vidéo, par ordre d’apparition : Mélissa Merlo (voix) + Lise Castonguay (voix) + Marie Gignac (voix) + Evelyne de la Chenelière + Arielle Warnke St-Pierre + Valérie Laroche + Judith Rompré + Simon Drouin + Todd Picard

Vidéo : Marco Dubé
Son : Chantal Dumas
Assistance à la mise en scène : Geneviève Allard + Anne-Marie Desmeules + Lola Tillard
Décor, costumes et accessoires : Julie Lévesque
Lumières : Renaud Pettigrew
Coordination tournage : Annick Beaulieu
Assistance au tournage : Olivier A. Dubois + Annie Audet

Une production de Rhizome, avec la collaboration d’ESPACE GO + Recto-Verso + Maison de la littérature + Festival international de la littérature (FIL)

Mélanie, une adolescente de 15 ans, en quête d’absolu, cherche à se définir dans un monde qui lui semble de plus en plus en perte d’humanité. Elle sillonne en voiture le désert de l’Arizona pour fuir l’ennui du motel où elle vit avec sa mère, près de Tucson. Le désert est indescriptible. La lumière avale tout. La réalité s’y engouffre. Le regard fond. Mélanie appuie sur l’accélérateur. Tout au bout de l’horizon mauve… le danger, la menace.

Dans un face-à-face avec Simon Dumas, Nicole Brossard entame un dialogue autour de son roman iconique Le Désert mauve et aborde des sujets qui la fascinent depuis fort longtemps : traduction, processus de création, lecture du réel. Ces préoccupations, centrales dans son œuvre, posent la question : que peut bien signifier le mot « réalité »? Dans un spectacle où s’entremêlent conférence, théâtre et cinéma, Brossard et Dumas racontent l’histoire de Mélanie et se frayent un chemin à travers les images que leurs paroles font surgir sous nos yeux et qui envahissent rapidement les murs, la surface du bureau, le classeur… Tout ce qui bâtit une fiction, personnages, lieux et objets, dimensions et beauté, se fait de plus en plus touffu. La réalité est ce que nous inventons. Qui serons-nous au sortir de l’image?

Depuis 1965, Nicole Brossard a publié plus d’une quarantaine de titres parmi lesquels la poésie domine. Elle compte parmi les chefs de file d’une génération qui a renouvelé la poésie québécoise dans les années 70. Poète, Brossard affirme s’attabler à l’écriture d’un roman tous les cinq ans afin, dit-elle, de négocier son rapport à la réalité.

Simon Dumas est un artiste interdisciplinaire dont les racines sont plongées dans la littérature. Sa démarche est depuis longtemps inspirée par ces processus dont les rouages sont exposés dans Le Désert mauve. C’est pour cette raison que la réalisation de ce projet est aussi la cristallisation d’un désir longtemps porté et enfin partagé.