Repères biographiques de Stéphanie Jasmin

Stéphanie Jasmin est diplômée en histoire de l’art de l’École du Louvre à Paris et en cinéma (réalisation) à l’Université Concordia à Montréal.

Codirectrice d’UBU, Stéphanie Jasmin est depuis 2000 dramaturge et collaboratrice artistique aux côtés de Denis Marleau sur toutes les créations de la compagnie, notamment les trois fantasmagories technologiques : LES AVEUGLES de Maurice Maeterlinck, DORS MON PETIT ENFANT de Jon Fosse et COMÉDIE de Samuel Beckett (2002-2004). Elle réalise aussi les intégrations vidéo scéniques des créations de la compagnie dont AU CŒUR DE LA ROSE (2002) de Pierre Perrault, OTHELLO de Shakespeare (2007), LES REINES (2005) et CE QUI MEURT EN DERNIER de Normand Chaurette (2007), LE COMPLEXE DE THÉNARDIER (2008) de José Pliya, UNE FÊTE POUR BORIS (2009) de Thomas Bernhard, AGAMEMNON de Sénèque à la Comédie-Française (2011), LES FEMMES SAVANTES au Château de Grignan (2012) et TARTUFFE de Molière (2016), LES DIABLOGUES de Roland Dubillard (2016) et AVANT-GARDE de Marieluise Fleisser (2017).

En tandem avec Denis Marleau, Stéphanie Jasmin signe la mise en scène de l’opéra Le château de Barbe-Bleue de Béla Bartók au Grand Théâtre de Genève (2007), des pièces JACKIE d’Elfriede Jelinek (2009), LE DERNIER FEU de Dea Loher (2013) et LA VILLE, de Martin Crimp (2014), toutes trois créées en collaboration avec ESPACE GO, ainsi que de l’opéra fantasmagorique L’autre hiver, de Normand Chaurette et Dominique Pauwels (2015) créé lors de Mons 2015, capitale européenne de la culture. Elle conçoit et réalise aussi avec lui les mannequins parlants et animés par la vidéo pour l’exposition La Planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles, produite par le Musée des beaux-arts de Montréal en 2011. En 2005, elle écrit et met en scène OMBRES à Montréal. Elle est par ailleurs l’auteur de textes spécialisés sur les arts visuels et le théâtre et œuvre aussi depuis 2005 comme dramaturge en danse contemporaine, notamment auprès d’Estelle Clareton et de Virginie Brunelle.