Repères biographiques d’Evelyne de la Chenelière

 

Evelyne de la Chenelière se consacre au théâtre et à l’écriture depuis près de vingt ans.

Issue du Nouveau Théâtre Expérimental, elle aborde l’écriture dramatique comme un laboratoire de recherche, un atelier de fabrication d’où elle tire une partition destinée au plateau, un texte écrit pour traverser le corps des acteurs. Pourtant, ses pièces de théâtre, traduites et montées au Québec comme ailleurs dans le monde, sont aussi des œuvres littéraires, pleines et autonomes, qui interrogent la langue comme conditionnement de l’expression et de la pensée.

La pièce LUMIÈRES, LUMIÈRES, LUMIÈRES, créée dans une mise en scène de Denis Marleau à l’automne 2014, marque le début d’une résidence artistique de trois ans d’Evelyne de la Chenelière à ESPACE GO.

Le cœur de cette résidence fut un chantier d’écriture que l’artiste a déployé sur un mur du théâtre, dans un geste interrogeant le devenir et le recommencement.

Comme comédienne, Evelyne de la Chenelière a travaillé sous la direction de Jean-Pierre Ronfard, Alice Ronfard, Daniel Brière, Jérémie Niel, Brigitte Haentjens, Marie Brassard et Florent Siaud.

En 2011, elle publie son premier roman, La concordance des temps.

Le parcours d’Evelyne de la Chenelière est marqué par une recherche constante et un désir de questionner l’art vivant, tant par l’écriture que par le jeu. Son engagement total et global dans l’art a fait d’elle une artiste dont l’influence se fait ressentir dans le milieu théâtral et sa relève.