Repères biographiques des interprètes

Christine Beaulieu
Christine Beaulieu (© Julie Artacho)

formation
INTERPRÉTATION, École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, 2003

théâtre
J’AIME HYDRO
Texte Christine Beaulieu, m.e.s. Philippe Cyr, Porte Parole, Champ Gauche & Festival TransAmérique (épisodes 1-2-3), 2015-2019 (prix de la Critique AQCT)
NYOTAIMORI
Texte Sarah Berthiaume, m.e.s. Sarah Berthiaume et Sébastien David, La Bataille & Théâtre d’Aujourd’hui, 2018
LA FUREUR DE CE QUE JE PENSE
Texte Nelly Arcan, m.e.s. Marie Brassard, ESPACE GO, 2013-2018
SELFIE
Texte Sarah Berthiaume, m.e.s. Philippe Cyr, L’Homme allumette, 2015
GRAIN(S) / SEEDS
Texte Annabel Soutar, m.e.s. Chris Abraham, Porte Parole, 2012-2014
GENESIS 74
Texte et m.e.s. Stéphan Allard, Productions À tour de rôle, 2013
CE MOMENT-LÀ
Texte Deirdre Kinahan, m.e.s Denis Bernard, La Manufacture, 2012
NOUS AURONS TOUT VU
Texte Justin Laramée, m.e.s Dany Michaud, Productions À tour de rôle, 2012
L’EFFET DU TEMPS SUR MATÈVINA
Texte et m.e.s. Annie Ranger, Théâtre I.N.K., 2012
LA MORT DE KUBRICK
Texte David-Alexandre Després, m.e.s. Olivier Morin, Champ gauche, 2012
L’AMOUR À TROIS
Texte Larry Tremblay, m.e.s. Caroline Binet, Espace Libre, 2010
ROCHE, PAPIER, COUTEAU
Texte Marilyn Perreault, m.e.s. Marc Demesnil, Théâtre I.N.K., 2010
LES POINTS TOURNANTS
Texte Stephen Greenhorn, m.e.s Philippe Lambert, La Manufacture, 2006-2009
VIE ET MORT DU ROI BOITEUX
Texte Jean-Pierre Ronfard, m.e.s. Frédéric Dubois, Théâtre des Fonds de Tiroirs, 2009
AU MOMENT DE SA DISPARITION
Texte Jean-Frédéric Messier, m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou, 2003-2008
TEXAS, PETIT THRILLER TEXAN
Texte François Létourneau, m.e.s. Patrice Dubois, Champs gauche, 2006-2007
MÉDECIN MALGRÉ LUI
Texte Molière, m.e.s Yves Neveu et René Bazinet, TNM, 2003

Cliquez ici pour lire la suite des repères biographiques de Christine Beaulieu
Sophie Cadieux
Sophie Cadieux (© Maxyme G. Delisle)

formation
INTERPRÉTATION, Conservatoire d’art dramatique de Montréal, 2001

théâtre – interprétation
LA FUREUR DE CE QUE JE PENSE
Texte Nelly Arcan, m.e.s. Marie Brassard, ESPACE GO, 2013 & 2017
TOCCATE ET FUGUE
Texte Étienne Lepage, m.e.s. Florent Siaud, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui & Les songes turbulents, 2017
DES ARBRES
Texte Duncan MacMillan, m.e.s. Benoît Vermeulen, LAB87, 2016 & 2017
LE TIMIDE À LA COUR
Texte Tirso de Molina, m.e.s. Alexandre Fecteau, Théâtre de la Banquette arrière, 2016
ANIMAUX
Texte et m.e.s. Daniel Brière & Alexis Martin, Nouveau Théâtre Expérimental, 2016
4.48 PSYCHOSE
Texte Sarah Kane, m.e.s. Florent Siaud, Les songes turbulents, 2016
DAMNATIO MEMORIAE
Texte et m.e.s. Sébastien Dodge, Théâtre de la Banquette arrière, 2014
LA VILLE
Texte Martin Crimp, m.e.s. Denis Marleau & Stéphanie Jasmin, ESPACE GO & UBU, 2014
HAMLET EST MORT. GRAVITÉ ZÉRO
Texte Ewald Palmetshofer, m.e.s. Gaétan Paré, Théâtre de la Pacotille, 2012
PROVINCE
Texte Mathieu Gosselin, m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre de la Banquette arrière, 2012
MOI DANS LES RUINES ROUGES DU SIÈCLE
Texte et m.e.s. Olivier Kemeid, Trois Tristes Tigres, 2012 & 2013
HA HA!…
Texte Réjean Ducharme, m.e.s. Dominic Champagne, Théâtre du Nouveau Monde, 2011
BLANCHE-NEIGE & LA BELLE AU BOIS DORMANT
Texte Elfriede Jelinek, m.e.s. Martin Faucher, ESPACE GO, 2011
LES MUTANTS
Texte Sylvain Bélanger et Sophie Cadieux, m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre de la Banquette arrière, 2011
LES SAISONS
Texte Sylvie Drapeau et Isabelle Vincent, m.e.s. Martine Beaulne, ESPACE GO, 2010
L’IMPOSTURE
Texte Evelyne de la Chenelière, m.e.s. Alice Ronfard, Théâtre du Nouveau Monde, 2009
LES PIEDS DES ANGES
Texte Evelyne de la Chenelière, m.e.s. Alice Ronfard, ESPACE GO, 2009
APRÈS LA FIN
Texte Dennis Kelly, m.e.s. Maxime Denommée, Théâtre de la Manufacture, 2008
L’IMPRÉSARIO DE SMYRNE
Texte Carlo Goldoni, m.e.s. Carl Béchard, Théâtre du Nouveau Monde, 2008
DÉSORDRE PUBLIC
Texte Evelyne de la Chenelière, m.e.s. Alice Ronfard, ESPACE GO, 2006
TOP GIRLS
Texte Caryl Churchill, m.e.s. Martine Beaulne, ESPACE GO, 2005
CETTE FILLE-LÀ
Texte Joan MacLeod, m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre du Grand Jour, 2004
UNITY 1918
Texte Kevin Kerr, m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PÀP, 2003

théâtre – mise en scène
ABRIÉS DÉSABRIÉS ET SUR LE MATELAS
Texte Michel Garneau, m.e.s. Sophie Cadieux, Conservatoire d’art dramatique de Montréal, 2018
GAMÈTES
Texte Rébecca Déraspe, m.e.s. Sophie Cadieux, Les Biches Pensives, 2017
TU IRAS LA CHERCHER (reprise)
Texte Guillaume Corbeil, m.e.s. Sophie Cadieux, Millimètre, 2015
TU IRAS LA CHERCHER
Texte Guillaume Corbeil, m.e.s. Sophie Cadieux, ESPACE GO, 2014

Cliquez ici pour lire la suite des repères biographiques de Sophie Cadieux
Evelyne de la Chenelière
Evelyne de la Chenelière (© Julie Artacho)

Evelyne de la Chenelière se consacre au théâtre et à l’écriture depuis près de vingt ans.

Issue du Nouveau Théâtre Expérimental, elle aborde l’écriture dramatique comme un laboratoire de recherche, un atelier de fabrication d’où elle tire une partition destinée au plateau, un texte écrit pour traverser le corps des acteurs. Pourtant, ses pièces de théâtre, traduites et montées au Québec comme ailleurs dans le monde, sont aussi des œuvres littéraires, pleines et autonomes, qui interrogent la langue comme conditionnement de l’expression et de la pensée.

La pièce LUMIÈRES, LUMIÈRES, LUMIÈRES, créée dans une mise en scène de Denis Marleau à l’automne 2014, marque le début d’une résidence artistique de trois ans d’Evelyne de la Chenelière à ESPACE GO.

Le cœur de cette résidence fut un chantier d’écriture que l’artiste a déployé sur un mur du théâtre, dans un geste interrogeant le devenir et le recommencement.

Comme comédienne, Evelyne de la Chenelière a travaillé sous la direction de Jean-Pierre Ronfard, Alice Ronfard, Daniel Brière, Jérémie Niel, Brigitte Haentjens, Marie Brassard et Florent Siaud.

En 2011, elle publie son premier roman, La concordance des temps.

Le parcours d’Evelyne de la Chenelière est marqué par une recherche constante et un désir de questionner l’art vivant, tant par l’écriture que par le jeu. Son engagement total et global dans l’art a fait d’elle une artiste dont l’influence se fait ressentir dans le milieu théâtral et sa relève.

Louis Negin
Louis Negin (© source inconnue)

Né à Londres, Louis Negin grandit à Montréal et à Toronto.

Tout au long de sa carrière, il travaille dans les milieux théâtral et cinématographique. Il a foulé les planches de Broadway et du West End, de même que celles du Festival de Stratford, alors dirigé par Jean Gascon.

En 2007, sa pièce THE GLASS EYE est présentée à l’Usine C dans une mise en scène de Marie Brassard (Infrarouge & Usine C).

Louis Negin est de la distribution d’une douzaine de films réalisés par Guy Maddin, incluant The Forbidden Room (2015).

Jules Roy Sicotte
Jules Roy Sicotte (© JL Nfr)

cinéma
CHARLOTTE A DU FUN, réal. Sophie Lorain, 2018
LES PETITES VAGUES (court-métrage), réal. Ariane Louis-Seize, 2017
GENÈSE, réal. Philippe Lesage, 2017