Les Productions Porte Parole

ESPACE GO est fier d’accueillir en ses murs la compagnie Porte Parole, qui crée et produit des pièces de théâtre documentaire qui traitent de la réalité contemporaine canadienne, des pièces qui invitent un large public à une réflexion critique sur des enjeux sociaux actuels. La santé, l’intégration des immigrants, la délocalisation, l’infrastructure – aucun sujet n’est trop aride pour Porte Parole qui, depuis dix-sept ans et douze productions, œuvre à associer des voix humaines à des conflits sociaux complexes.

En 1998, l’acteur Alex Ivanovici et la dramaturge Annabel Soutar ont parcouru tout le Québec pour comprendre l’esprit démocratique qui nous habite. C’était le mois gris de novembre et la province était en pleine campagne électorale. Leur but : créer une pièce de théâtre documentaire basée sur les témoignages verbatim des Québécois et des Québécoises, allant du petit village de pêche en Gaspésie aux casse-croûtes des Cantons de l’Est, en passant par les belles demeures de Westmount ou les usines de la Côte-Nord. Sans titre officiel pour leur projet de recherche, Alex et Annabel ont surnommé leur quête Porte Parole. En enregistrant les mots des gens rencontrés pour ensuite leur donner vie sur scène à Montréal dans un spectacle intitulé NOVEMBRE (2000), ils agissaient comme des « porte-parole », porteurs de langage et précurseurs d’un nouvel engagement citoyen au Québec.

Les premières créations de Porte Parole (2000 QUESTIONS, SANTÉ!, MONTRÉAL LA BLANCHE et IMPORT/EXPORT) ont été produites pour un public anglophone et francophone. Ces pièces ont valu à la compagnie d’être reconnue comme l’unique troupe de théâtre documentaire à Montréal.

En 2012, la pièce SEXY BÉTON, épique trilogie au sujet de l’effondrement du viaduc de la Concorde à Laval, a valu à Annabel Soutar une nomination au prestigieux Prix Michel Tremblay pour la dramaturgie. En 2014, la pièce SEEDS (v.f. GRAINS), mise en scène par Chris Abraham (gagnant du Prix Siminovitch), a été présentée à Calgary, à Vancouver et au Centre national des Arts d’Ottawa, attirant plus de 22 000 spectateurs, inspirant les éloges de la critique et obtenant huit mises en nomination aux Montreal English Theatre Awards (METAs) ainsi que le prix de la Performance exceptionnelle dans un premier rôle, décerné à l’acteur canadien Eric Peterson. La pièce THE WATERSHED (v.f. LE PARTAGE DES EAUX), qui traite des politiques de l’eau au Canada et de leur impact sur notre avenir, était au programme du volet culturel des Jeux panaméricains de Toronto en juillet 2015. La pièce a valu à Annabel Soutar d’être reconnue par The Globe and Mail comme l’une des meilleures artistes de l’année 2015.

Récemment, Porte Parole a suscité beaucoup d’émoi avec FREDY, une pièce documentaire sur les événements entourant la mort tragique d’un jeune Montréalais originaire du Honduras, abattu par un policier à Montréal-Nord durant l’été 2008. Porte Parole a également alimenté les discussions avec J’AIME HYDRO qui a propulsé la comédienne et auteure Christine Beaulieu dans une enquête citoyenne au sujet de l’avenir de la production énergétique au Québec.

Depuis 2012, Porte Parole consolide sa présence nationale par des tournées québécoises et canadiennes de ses pièces.