CONFÉRENCE D’EVELYNE DE LA CHENELIÈRE AU SUJET D’ÉLECTRE

Cherchant à rendre son souffle d’origine au chef-d’œuvre de Sophocle, Evelyne de la Chenelière propose un nouveau texte français à ÉLECTRE. À l’occasion de cette conférence, il sera question de son travail de réécriture qui se concentre sur la restitution du sentiment tragique et de sa portée. Comment faire résonner l’arrière-plan politique, démocratique, essentiel à toute lecture des tragiques Grecs, sans tomber dans le piège d’une modernisation réductrice? Comment recréer, dans une nouvelle langue, l’archaïsme d’un chœur en lui donnant une place significative et opérante dans un théâtre contemporain?

Evelyne de la Chenelière souhaite donner forme à l’épaisseur du temps qui nous sépare d’un texte datant de 414 av. J.-C., en abordant la pièce d’origine comme un corps sur lequel s’est déposée la poussière de décennies de violence et de combats. Elle met ainsi en lumière la permanence des guerres, la permanence des idées et leur schème historique : la violence se punit par la violence.

Conférence d’Evelyne de la Chenelière
Dimanche 9 décembre prochain à 14 h 30
Bibliothèque Mordecai-Richler (Mile End), située au 5434, avenue du Parc

RSVP auprès de Véronique Rapatel : veroniquerapatel@espacego.com