LA CHUTE

 
Dimanche 9 avril 2017 à 14 h – Activité gratuite

Idéation : Olivia Boudreau,
inspirée du chantier d’écriture d’Evelyne de la Chenelière

Interprètes : Florence Blain-Mbaye + Marie Brassard + Daniel Brière + Sophie Cadieux + Jasmin Ricard

Caméra : Julien Fontaine
Direction artistique : Geneviève Huot
Prise de son : Julia Innes
Montage : Olivia Boudreau
Monteur son : Luc Bouchard
Mixage sonore : Bernard Gariépy-Strobl
Aide à la production : Marwa Laquerre

« Une personne d’environ ton âge,
lors d’une promenade à cheval, aurait chuté.
Sa tête aurait cogné sur une grosse pierre.
Cette personne aurait perdu connaissance,
elle aurait dormi très longtemps, puis un jour
elle se réveillerait et elle ne se souviendrait de rien. »

– Evelyne de la Chenelière
(extrait du chantier d’écriture)


Une femme se réveille d’un long coma entourée de ses proches. Ayant perdu la mémoire, elle cherche à comprendre qui elle est. Dans une succession de courtes scènes, Marty fera l’expérience d’un passé et d’un futur qui ne semblent plus lui appartenir. Sans mots et sans souvenirs, comment s’affranchir?

Sur le long mur du café-bar d’ESPACE GO, l’artiste en résidence Evelyne de la Chenelière écrit depuis trois saisons des mots qui ont donné vie à un personnage clé, Marty. Pour confronter son écriture à d’autres univers, elle a invité la vidéaste Olivia Boudreau à créer une œuvre originale en s’inspirant de son chantier d’écriture.

En faisant tomber Marty de cheval et en la rendant amnésique, Evelyne de la Chenelière lui a offert un corps et du même coup, une mémoire. Remontant le fil des souvenirs perdus, Marty prend vit et sa quête d’elle-même devient inextricablement liée à un savoir partagé. L’artiste Olivia Boudreau s’est intéressée à ce passage, à cette émergence du soi depuis l’expérience collective.

Dans une première étape de création, Olivia Boudreau a réalisé Il faut tomber, une installation vidéo dans laquelle on pouvait voir Marty au moment de sa chute. Aujourd’hui, la vidéaste nous convie à la présentation de La Chute, un court-métrage qui raconte la suite de cette histoire.

RENCONTRE AVEC EVELYNE DE LA CHENELIÈRE

La projection sera suivie d’une discussion entre l’artiste et Evelyne de la Chenelière autour des thèmes du langage, de la mémoire, de l’écriture et de la mise en commun de l’expérience par l’art. Ce sera une occasion de réfléchir au processus très particulier emprunté par Evelyne de la Chenelière lors de sa résidence à ESPACE GO.

 

Photo : Luc Déry

OLIVIA BOUDREAU
Olivia Boudreau est une artiste qui s’intéresse à l’expérience de la perception à travers des installations vidéo, des films et des performances. Elle détient une maîtrise en Arts visuels et médiatiques de l’UQAM (2009). Récipiendaire du Prix Pierre-Ayot de la Ville de Montréal, elle fait partie de la sélection québécoise du Prix artistique Sobey en 2012, 2014 et 2016. Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections, dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal et de la Ville de Montréal. En février 2014, la Galerie Leonard & Bina Ellen lui consacre une première exposition solo d’envergure et fait paraître l’ouvrage L’Oscillation du visible qui retrace les étapes de cette exposition.

 

Photo : David Ospina

EVELYNE DE LA CHENELIÈRE
Auteure et comédienne, Evelyne de la Chenelière est l’une des figures les plus significatives de sa génération et de la dramaturgie québécoise actuelle. Son oeuvre compte de nombreuses pièces marquantes dont BASHIR LAZHAR qui a fait l’objet d’une adaptation au cinéma par le cinéaste Philippe Falardeau, sous le titre de MONSIEUR LAZHAR. À ESPACE GO, Evelyne de la Chenelière a créé les pièces DÉSORDRE PUBLIC, LES PIEDS DES ANGES, UNE VIE POUR DEUX et LUMIÈRES, LUMIÈRES, LUMIÈRES en plus de jouer dans LA FUREUR DE CE QUE JE PENSE et UNE FEMME À BERLIN. Artiste en résidence à ESPACE GO depuis trois saisons, l’auteure a entrepris d’écrire librement sur le mur principal du café-bar, en plus d’inscrire ses mots sur la façade du théâtre et les colonnes en devanture.